Chien d’accompagnement

 

 

Ouvert à tous, « chien d’accompagnement » est un programme très complet, faisant appel aux nombreuses qualités de nos toutous. Elle comporte 3 échelons (ChA1, ChA2, ChA3), d’une difficulté croissante.

Ainsi, en classe 1, le conducteur et son chien devront effectuer un programme d’assouplissement (obéissance) – comprenant une conduite avec et sans laisse, des prises de positions (assis-couché ) , un rapport d’objet et un couché libre – ainsi qu’un programme de docilité (passage au travers d’un groupe de personne, rappel avec distraction, sauts en hauteur et en longueur). Enfin, le chien doit suivre avec succès une piste personnelle de 150 pas et trouver l’objet en fin de piste.

En classe 2, la piste est plus longue, et s’ajoute au travail de flair une quête d’objet (le chien doit prospecter systématiquement une parcelle de terrain et trouver 3 objets lancés par le juge de concours). L’Assouplissement et la docilité sont un peu plus dures, comprenant notamment un debout pendant la marche, un envoi en-avant, un rappel en face dos au chien et l’aboiement sur demande.

La classe 3 est beaucoup plus difficile, tant en flair qu’en assouplissement et en docilité :

Travail de flair
  • Piste étrangère comprenant 5 angles dont 1 aigu et 1 obtu, 3 objets. Temps de pause 1h.
  • Quête sur une surface de 70x70m, 3 objets, temps accordé : 10 min.
Assouplissement
  • Conduite sans laisse au pas normal, au pas lent et au pas de course, avec arrêts debout, assis et couché.
  • Changement de position au pied (couché, debout, assis) et en face (couché, assis)
  • Rapport d’objet
  • Saut en hauteur aller retour à 5 mètres
Docilité
  • Rapport d’objet tombé pendant la marche
  • Assis pendant la marche
  • Positions debout, couché, assis à distance
  • Debout au pas de course
  • En-avant sur 40m avec blocage debout à mi-parcours et renvoi
  • En-avant avec déplacement latéral et rappel par-dessus un saut (le chien est envoyé en-avant en passant à côté d’une haie sans s’en occuper, puis arrêté debout au bout de 40m. En même temps, le chien et le conducteur se déplacent latéralement pour se retrouver sur une ligne passant par le saut. Enfin, après un arrêt debout, le chien doit revenir au pied de son conducteur en sautant la haie)